L'oeuvre du Vieux Moine T1 - Le dernier chemin des Templiers ( Rudy Cambier )

Réf.: cambier27680

Selon Rudy Cambier, le véritable auteur des centuries n'est pas Nostradamus mais le 15ème abbé de la grande abbaye cistercienne de Cambron, Yves de Lessines. 'Le Vieux Moine' indique le chemin à suivre pour retrouver les biens cachés du Temple, en nommant les lieux, voire en décrivant leurs particularités. La multiplicité des toponymes toujours en usage aujourd'hui dans le Pays des Collines à cheval sur Flandre et Hainaut, est l'un des arguments majeurs de la démonstration de Rudy Cambier. Conservé dans la bibliothèque abbatiale, le manuscrit du Vieux Moine fut volé au 16ème siècle par un certain Nostradamus. Rudy Cambier, dans ses recherches, évente un premier piège : le Provençal du 16ème siècle, qui publia les centuries sous le nom de Nostradamus, parlait une langue du 16ème mais avec de lourdes scories d'ancien français du temps du Moyen-Âge. Deuxième piège :dans le salmigondis d'un Provençal du sud baragouinant le français se cachaient des mots picards, flamands, germaniques. Pire que tout : ces mots-là, manifestement, Nostradamus n'en avait pas compris le sens ! C'est de ce premier constat que toute la recherche de Rudy Cambier est partie. Qui démontre que les centuries ne sont pas des prophéties. Que c'est un livre d'histoires et d'une histoire en particulier : celle de l'Ordre du Temple et de sa destruction par Philippe le Bel. Les Templiers ont pu sauver leurs archives et une partie de leur trésor en les transportant hors des territoires du roi de France. Rudy Cambier est philologue et médiéviste.
22,00  €
Commander

Tous nos produits sont expédiés de Rennes-le-Château en colissimo 24/48/72h.