Nouveau

Rennes le Chateau entre La Rose et l'Equerre ( Daniel Dugés )

Réf.: laroseetlequerredd

« Il suffit d?entrer dans l?église de Rennes-le-Château et d?observer au regard de la symbologie maçonnique, les choses, les décors, les peintures et les architectures : tout y est ! Et la messe est dite? Il suffit de connaître et de comparer le plan d?un temple maçonnique et le plan de l?église de Rennes-le-Château : la voûte étoilée, le pavé mosaïque, mais surtout l?emplacement pour les Surveillants, dans ce qu?il faut bien appeler aujourd?hui « L?église-loge » de Rennes-le-Château, et l?on comprendra le fin mot du mystère? Ce n?était pas sorcier et c?était là devant nous, mais nous ne l?avions pas vu jusqu?à présent ! » Dans cet ouvrage, Daniel Dugès reprenant à zéro la thèse parfaitement évoquée il y a exactement quarante années par Gérard de Sède, qui considérait qu?à l?époque de l?abbé Saunière l?église de Rennes-le-Château servait à des tenues secrètes de Franc-maçons travaillant au Rite Écossais, arrive exactement à la même conclusion que de Sède, mais en apportant surtout les preuves qui manquaient à l?auteur de L?Or de Rennes ! Elles sont concrètes et palpables ces preuves, elles sont là sous nos yeux. « C?est devant l?impossibilité d?expliquer le grand bas-relief du fond de l?église et la découverte sur celui-ci d?un signe manifestement initiatique, évidence récemment confirmé par l?apparition d?un sautoir maçonnique dans les affaires de l?abbé Saunière en 2007, par Antoine Captier, le descendant du carillonneur de l?abbé Saunière, que j?ai décidé de reprendre toutes les théories que les chercheurs avaient explorées jusqu?à présent et qui nous emmenaient dans une impasse? L?hypothèse d?un abbé Saunière isolé découvreur de trésor ne tenait pas, par contre l?idée qu?un groupe d?initiés se réunissant à Rennes, et se servant de l?église comme d?un temple, demandait à être approfondie, mais les élément apportés par de Sède étaient totalement insuffisants, jusqu?à ce jour de janvier où entrant dans l?église, j?ai découvert les preuves manifestes, incontournables et surtout incontestables, qui nous emmènent à cette inévitable conclusion. Ce que les chercheurs castelrennais n?avaient pas compris jusqu?alors, c?était que la guerre entre les maçonneries qui faisaient rage à la fin du XIXe siècle, du temps de l?abbé Saunière, entre la maçonnerie dite « régulière » composée de hauts grades à évocation christique et celle laïque et anti-catholique, qui ne cessait de prendre de l?ampleur, était la donnée essentielle de l?équation du mystère de Rennes. Autrement dit la pierre d?angle qui manquait à l?édifice. C?est cette donnée de l?équation, exactement, qu?il faut savoir prendre en compte, si l?on veut comprendre le fin mot de l?histoire? » Voilà ce que nous dit Daniel Dugès dans ce livre érudit et généreux, qui ne manque ni de sources, ni de références bibliographiques. Un livre qui va assurément faire trembler les colonnes du Temple ! Entre la Rose et l?Équerre ! 242 Pages
30,00  €
Commander

Tous nos produits sont expédiés de Rennes-le-Château en colissimo 24/48/72h.